Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le cadre de leur séminaire inter-semestre, c’est 11 étudiants en architecture de l’INSA de Strasbourg qui sont venus découvrir Bataville sous la neige.

Prenant la suite du travail mené par la classe des CM1/CM2 de Bataville, dont le résultat leur a été présenté par ces derniers, et nourris par les récits de Jean-Paul Leroy et Jean-Paul Kohler, anciens Batas, et respectivement maire et adjoint à la mairie de Moussey, de Catherine Zeller, du Service Régional de l’Inventaire, ainsi que de Ghislain Gad et Frida Dumont, de l’association ‘La Chaussure Bataville’, ils se sont lancés dans une exploration sensible du territoire, relevant lieux marquants et premières impressions. Leur objectif : un inventaire d’espaces à révéler, à mettre en évidence, à sublimer.

Pour les étudiants, c’était l’opportunité de se pencher sur l’appréhension d’un territoire étendu, chargé d’histoire, d’aborder l’échelle urbaine en milieu rural, et d’effleurer ses multiples problématiques.

Arpenter le territoire à pied, de l’usine à la cité, du kebab au stade, de l’étang au canal, et des bunkers à la ferme, a fait émerger le constat d’un site entre ville et nature, au double rapport à l’eau captivant, où la voiture semble primer sur la marche, et dont les deux ensembles bâtis principaux (cité/usine) apparaissent déconnectés, séparés par de grandes étendues délaissées.

Un troisième et dernier jour de ce séminaire intensif, dédié à la construction in situ, à partir de matériaux de réemploi récoltés sur le site, a permis aux étudiants de concrétiser leurs observations. Faire lien, écho entre usine et cité, proposer la pause, la rencontre, le poste d’observation, l’espace ludique. En décidant de réinvestir les deux cabines téléphoniques de Bataville, ils ont aussi et surtout fait signe. « ça jase, on en parle jusqu’à Avricourt ! »

On retiendra l’allure d’aventure polaire de ce séminaire, qui aura aussi, et bien malgré lui, soulevé les problématiques de l’hébergement sur site, du ravitaillement, et du chauffage !

Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg
Séminaire d'exploration - INSA Strasbourg

Un grand merci à Emma, Domitille, Lise, Nathalie, Marianne, Haik, Ulysse, Arthur, Anatole, Ronan et Anaïs, venus affronter le froid depuis l’INSA de Strasbourg ! Merci pour cette exploration sensible et cette première construction qui interpelle. Merci aussi à Anne-Sophie, aux enfants, à Catherine, Jean-Paul et Jean-Paul, Ghislain et Frida, pour cette belle séance d’échanges historico-pratiques au petit matin. Gros merci à Ghislain de nous ouvrir ses bâtiments et de nous prêter outils et matelas. Merci à LPDE pour les palettes. A la mairie de Moussey pour le prêt du Club House. Enorme merci aux frères Cornélius d’avoir accompagné le tout de leurs conseils avisés ! Et merci à Louis Piccon d’avoir organisé tout ça.

Partager cet article

Repost 0